BasketNews
PROAPROBNATIONAUXFÉMININESUSAEUROPEEDFABO/CONTACTFANTASYCAMPS BASKET
Jean-Michel Sénégal (Le Puy, N2) : «On savoure cette montée»
Jean-Michel Sénégal (Le Puy, N2) : «On savoure cette montée»
Contenu
Egalement
Réactions
Après une montée en Pro A ratée de peu avec Bourg la saison dernière, Jean-Michel Sénégal a rebondi depuis le mois de février au Puy, en N2. Et l’ancien international a accédé le week-end dernier avec le club auvergnat à la Nationale 1 après avoir dominé facilement Ouest Lyonnais (83-56 et 71-93). Place maintenant à la demi-finale qui se déroulera à Aubenas le 30 mai face à Denain.

Propos recueillis par Hubert COZE (15/05/09)

Vous avez décroché la montée en N1 en remportant deux larges victoires face à Ouest Lyonnais. Mission accomplie ?
Oui. Je pense que tout s’est joué au début du premier match au Puy. On fait une super entame de partie et on arrive à la fin du premier quart temps avec un score de 21-6. Là, Ouest Lyonnais prend un coup au moral et derrière ils ne s’en sont jamais remis. L’écart monte même encore en fin match. Au retour, c’est un peu le même scénario. Ils essayent de faire la différence au premier quart temps et comme ils n’y arrivent pas, derrière ils lâchent mentalement. De notre côté, on était vraiment prêt pour ses deux matches couperets.

Comment s’est passée votre arrivée au Puy ?
Très bien. Je suis arrivé au mois de février. Il restait sept matches à jouer. L’entraîneur Franck Bornerand est resté en place et les joueurs avaient donc deux entraîneurs au lieu d’un. Le club m’a fait venir pour passer le cap des play-offs sur lequel il butait depuis plusieurs saisons. Quand je suis arrivé, le Puy était deuxième et les dirigeants avaient également un peu peur car derrière ça commençait à revenir. Mais on a assuré. On n’a pas perdu un seul match avant la dernière journée et une défaite contre le Stade Montois. J’ai par contre un petit regret sur la Coupe de France. On tombe contre une superbe équipe de Souffleweyersheim. On n’a pas été bons. Mais au final, cette défaite nous a fait du bien. On s’est remis en cause et on a ajusté certains points. Sur ce genre de match, il faut que tout le monde soit bon en même temps. C’est ce qu’on a su faire lors des play-offs.

Parlez-nous un peu du groupe, l’osmose s’est faite rapidement ?
Ca s’est très bien passé. Le groupe a tout de suite été réceptif et fait preuve d’un super état d’esprit. Sur le plan du jeu, l’objectif était de mettre en place une grosse défense et de mettre du rythme en attaque. Je pense aussi que la victoire de plus de 30 points à Garonne a été un déclic pour nous. A ce moment-là, Garonne était troisième et on devait préserver le goal average. Ce large succès nous a servi de référence et nous a donné confiance.

Place maintenant à la demi-finale face à Denain qui se dispute à Aubenas les 30, c’est un objectif maintenant que la montée est acquise ?
Oui, bien sûr. Remporter un titre de champion de France est toujours gratifiant. On sait cependant que le premier objectif pour tous les clubs est d’assurer la montée. Maintenant, on va jouer le coup à fond même si on a un long arrêt de trois semaines qui n’est pas facile à gérer.

Que pensez-vous de cette équipe de Denain ?
Sincèrement, je ne la connais pas. Je suis entrain de récupérer un dvd. Je vais également aller les voir en finale de la Coupe de France à Bercy pour en savoir un peu plus et bien préparer cette rencontre.

Comment voyez-vous la saison prochaine ? Toujours au Puy ?
Je ne sais pas. L’objectif quand je suis arrivé ici était de faire monter le club en Nationale 1, et on n’a pas encore parlé de la saison prochaine avec les dirigeants. Pour l’instant, on va savourer un peu cette montée. D’une manière générale, je trouve que maintenant on est toujours trop dans la projection. La, on va savourer.

Retrouvez l'actualité de la Nationale 2
Sondage BasketNews.net


Retrouvez les résultats dans le prochain numéro de BasketNews
Pseudo
Mot De Passe
Rechercher un article
Loading